post

comment nettoyer toiture mousse

Le nettoyage toiture est un travail indispensable qu’il faut faire au moins une fois par an. Il permet d’enlever les mousses qui envahissent votre toiture tout en éliminant les traces noires causées par la suie ou la fumée du chauffage au bois. Mais comment nettoyer alors une toiture ? Découvrez les étapes du nettoyage toiture dans le développement de cet article.

Étape 1 : nettoyez la toiture

Afin d’enlever les saletés et les mousses tenaces sur une toiture, le nettoyage toiture à haute pression de type karcher est la méthode la plus simple et la plus pratique à adapter. Cependant, cette méthode est assez délicate si vous avez une toiture en tuiles. Le jet du Karcher peut facilement abîmer les tuiles. Ainsi, dans le cas où vous choisissez l’utilisation du Karcher, nous vous conseillons de laisser une bonne distance entre l’eau et les tuiles. Puis, il faut attaquer les tuiles de façon à ce que l’eau s’écoule vers le bas. Ultérieurement, pour faire disparaître la mousse de la toiture de manière efficace, nous vous recommandons le nettoyage à la brosse et à la javel. Il faut juste choisir un produit neutre et adapté à l’entretien de votre toiture, car la javel peut attaquer votre matériau de toiture. Elle peut aussi rendre les tuiles poreuses.

Étape 2 : appliquez des produits anti-mousses

Pour pouvoir garder la toiture propre et nette tout au long de l’année, il est indispensable d’appliquer un traitement anti-mousse sur la toiture. Celui-ci permet d’éviter l’apparition des mousses pendant un bon bout de temps. Ainsi, selon votre besoin, vous pouvez choisir entre deux types de produits anti-mousse notamment celui concentré et celui diluable à l’eau. Les produits prêts à l’emploi sont ceux qui se répandent sur la toiture via un pulvérisateur. Ils nécessitent la tombée de la pluie pour balayer naturellement et progressivement les mousses. Contrairement à ceux-ci, il existe également sur le marché des produits anti-mousses à action rapide. Ils permettent de se débarrasser des mousses, des lichens, … en un quart de minute seulement, par contre, ils requièrent un rinçage.

Étape 3 : appliquez des produits hydrofuges

Après le traitement anti-mousse, le traitement hydrofuge est recommandé. Il permet à votre toit de lutter contre l’humidité. Qui plus est, il garantit sa longévité tout en vous évitant un démoussage toiture régulier. En fonction de votre besoin, vous pouvez choisir entre deux types de solutions hydrofuges, notamment la solution en phase solvantée et la solution en phase aqueuse. Les produits hydrofuges à base de solvant sont ceux qui peuvent être appliqués sur d’anciens traitements. En revanche, ils sont déconseillés pour les supports alcalins, car ils peuvent être nocifs. Tandis que les produits à base d’eau sont ceux qui peuvent être utilisés sur un revêtement humide et sur un ciment frais. Bref, chaque produit hydrofuge a une caractéristique spécifique, de toute façon, elles s’appliquent sur la toiture en une ou plusieurs couches, selon le produit choisi, soit via une brosse, soit via une pulvérisation.

post

comment décorer un mur d’escalier

Un objet architectural à part entière, l’escalier reste un élément qui nécessite une attention particulière. Pourtant, on a souvent tendance à le négliger. Néanmoins, il reste un lieu de passage où la décoration murale est la bienvenue. Voilà pourquoi tout le monde se concentre à décorer le mur d’appui de son escalier. Pour ce faire, sachez que les solutions ne manquent pas. Afin de vous aider à trouver l’inspiration pour décorer très facilement votre mur d’escaliers, suivez nos astuces sur cet article.

Jouez avec les couleurs

Habiller un mur avec de la couleur permet de créer un intérieur hautement personnel. Bien évidemment, la couleur donne du caractère à une pièce. Voilà pourquoi peindre le mur d’appui d’un escalier reste important pour mettre en valeur un escalier. Plusieurs sont les couleurs disponibles. À vous de le choisir selon votre goût. Faites en sorte que la couleur du mur s’harmonise parfaitement avec celle de l’escalier. Évitez par exemple de peindre le mur en beige, en blanc cassé ou ivoire si l’escalier est en blanc. Pour ce cas, peindre en bleu nuit, rouge ou noir offre un résultat spectaculaire. En revanche, si vous souhaitez que votre escalier se remarque le moins possible, opter pour un mur blanc ou gris.

Par ailleurs, vous pouvez rompre la monotonie en insérant des motifs graphiques, géométriques ou même à chevrons ou floraux sur la peinture de votre mur d’escalier. Laissez juste votre imagination et inspiration vous guider. En outre, si vous ne souhaitez pas peindre votre mur, le papier peint est à votre faveur. Cela vous permet de changer votre décor mural très facilement.

Utilisez des objets de déco

Une décoration est généralement une affaire d’imagination. Vous pouvez donc utiliser des objets pour décorer votre mur d’escalier. Miroir, cadre, photos, il y a plusieurs façons de mettre ce dernier en valeur. Vous pouvez par exemple réaliser un pêle-mêle de miroirs de différentes tailles et formes. Aussi, une façon plus économique et simple pour décorer le mur est d’installer vos photos de famille préférées. Vous pouvez bien entendu les exposer selon vos inspirations. Pour un look contemporain, collez sur le mur des photos ou citations en noir et blanc.

Décorez selon les saisons

La décoration est une question de goût, mais surtout de tendance. Varier donc la décoration de votre escalier selon les saisons vous permet de vivre autrement dans ce lieu de passage. Par exemple, pendant Noël, n’hésitez pas à installer une simple guirlande lumineuse ou une couronne de Noël.

post

comment rendre maison autonome energie

La question de l’utilisation de l’énergie est actuellement au cœur de nombreuses discussions, et il est essentiel de recourir à des énergies qui soient le plus respectueuse de l’environnement que possible. Si on ajoute à cela l’avantage financier d’utiliser ces énergies gratuites au quotidien, le nombre de personnes intéressées par leur utilisation ne peut qu’augmenter.

Utiliser les panneaux solaires

On parle beaucoup des panneaux solaires dernièrement, et ce n’est pas sans raison ; en outre, il s’agit d’un dispositif qui permet de collecter la puissance du soleil et de convertir celle-ci en électricité. Cela est rendu possible grâce à la présence de cellules dites photovoltaïques dans la surface du panneau, qui font le plus gros du travail, soit générer de l’électricité en utilisant les rayons du soleil. Dans le but de permettre une utilisation en continu de ce type d’énergie, il est nécessaire de pouvoir la stocker.

Avec l’apparition des panneaux solaires, il est devenu nécessaire de faire l’acquisition de modèles de batteries qui soient assez performantes pour répondre à la demande. En revanche, les batteries utilisées ont largement contribué à faire augmenter les prix de ces panneaux solaires de manière drastique. Ils sont pourtant essentiels, dans la mesure où on ne peut profiter de la lumière du soleil qu’au cours de la journée.

Utiliser les éoliennes

Toujours dans le cadre des énergies renouvelables, il y a celle qui est générée en utilisant la puissance du vent. Les éoliennes sont des dispositifs qui se composent d’énormes hélices placées en hauteur sur des poteaux hauts de plusieurs mètres, et qui permettent de faire tourner un moteur qui génère directement de l’électricité. Contrairement au solaire, il est possible de bénéficier de ce type d’énergie même la nuit, la seule condition étant qu’il y ait assez de vent. Pourtant, l’utilisation de la batterie est toujours aussi essentielle.

Pour développer l’utilisation de ce type de dispositifs par le grand public, de nombreuses compagnies contribuent à faire baisser les couts pour les batteries, dont l’entreprise américaine Solar City, qui est spécialisée dans les panneaux solaires, mais dont les batteries servent pour divers usages, dont les véhicules Tesla. Ainsi, pour au mieux tirer profit de votre éolienne, il vous faut vous trouver quelque part où il vente beaucoup, et vous devez également disposer d’une batterie assez performante pour répondre aux besoins existants.

Utiliser l’énergie géothermique

Ici, il ne s’agit plus d’électricité, mais d’énergie de chauffage, qui est devenue presque aussi essentielle que cette dernière. En outre, les Français dépensent chaque année plusieurs centaines d’euros voire plus en facture d’énergie de chauffage, que ce soit pour l’électricité, le gaz de chauffage ou autre. Pourtant, l’énergie géothermique, soit la chaleur des entrailles de la terre, est une bonne alternative, qui plus est gratuite.

La méthode pour bénéficier de cette énergie est de faire transiter des tuyaux d’eau sur plusieurs mètres de profondeur pour bénéficier de la température élevée, puis la faire remonter et utiliser la chaleur par radiation dans les différentes pièces. C’est aussi une méthode intéressante pour chauffer l’eau, ce qui vous faut économiser également sur ce plan.

post

comment choisir sa pergola

Un petit coin d’ombre dans le jardin, la pergola est synonyme de confort en plein air et de bien-être indiscutable. En effet, c’est une sorte de petite construction qui permet de protéger un espace prédéfini des rayons du soleil, de la pluie et même du vent. Elle peut donc faire office d’abri moderne et d’espace de vie dont vous profiterez tout le long de l’année. Devenue très prisée, la pergola connait actuellement un énorme succès. D’ailleurs, de nouveaux modèles ne cessent présentement d’inonder le marché. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Si vous ne savez pas lequel choisir, cet article fait justement le tour de la question.

Quel type de couverture choisir pour sa pergola ?

Outre l’aspect esthétique, la couverture d’une pergola doit aussi avoir d’autres atouts incontournables. Il y a d’abord la résistance aux rayons UV et aux intempéries pour pouvoir s’y abriter même pendant les mauvais temps. Il faut ensuite une forte résistance aux attaques d’insectes pour éviter que la structure ne s’abîme au bout de quelque temps. Comme choix de couverture d’une pergola, vous avez le prolongement de la toiture avec celle du logement, la toile, la toiture en verre ou en plexiglas, celle en fer forgé ou en bambou, etc.

Le prolongement de la toiture est le plus simple à réaliser. Il suffit de rallonger les tuiles de la toiture de la maison pour couvrir la pergola. Mais pour ce faire, il est crucial de choisir un modèle de toiture conforme à celui de l’habitation.

La toiture en toile a l’avantage d’être ultra légère. Très pratique, elle laisse passer davantage d’air. Sans oublier sa large variété de coloris qui rehausse incontestablement le style de votre extérieur.

La toiture en verre et en plexiglas apporte du charme et de l’élégance à votre pergola. Mais surtout, elle présente de bonnes performances d’isolation et une solidité à toute épreuve.

Quel matériau pour sa pergola : bois ou métal ?

À noter que la pergola peut se décliner sous différentes formes. Vous avez le choix entre les modèles en bois et ceux en métal.

La pergola en bois : notamment, celle en pin traité a tout pour plaire. La preuve : ce type de bois est noble, facile à entretenir, peu coûteux, solide et avec un design travaillé.

La pergola en aluminium : est une solution tout ce qu’il y a de plus moderne. Elle autorise une large gamme de couleurs et de styles pour sublimer comme il se doit votre extérieur. De plus, l’aluminium n’a pas tendance à se rouiller ni à se déformer dans le temps. Résultat ? Il n’est pas nécessaire de l’entretenir régulièrement. Sans parler de sa durée de vie qui dépasse de loin celle des autres matériaux.

post

Le comparatif des prix de Nettoyage d’une toiture

Tout comme votre façade, votre toiture a également besoin d’entretien. Le fait de prendre soin de cet élément vous permet de profiter d’un large éventail d’atouts. En effet, si vous souhaitez profiter de la durée de vie de votre toiture, on vous recommande de l’entretenir de temps en temps. Outre sa longévité, le nettoyage de votre toiture vous permet de garder son aspect d’origine. Ainsi, vous augmentez la valeur de votre maison. Ce qui devrait vous plaire si vous souhaitez vivre dans une belle habitation, à la fois saine et confortable.

Pourquoi nettoyer votre toiture ?

Comme mentionné précédemment, le nettoyage de votre toiture vous permet de profiter d’un grand nombre d’atouts. En effet, cette étape s’avère être utile pour l’esthétique de votre maison. Si vous tenez à la robustesse de votre toiture, cette solution est faite pour vous. Son nettoyage vous permet de le protéger contre les saletés. Ce qui vous offre la possibilité de profiter d’une étanchéité et d’une isolation thermique impressionnante.

Si vous souhaitez bénéficier des avantages de votre projet, on vous recommande toujours de faire appel au service d’un professionnel. Avant de procéder à votre nettoyage toiture, on vous conseille également de vous renseigner sur les prix proposés par les professionnels. Cette solution vous permet de réaliser quelques comparaisons. Mais, si vous souhaitez réaliser des économies, vous pouvez réaliser vous-même le nettoyage de votre toiture. Dans ce cas, vous serez intéressé par le prix des produits de nettoyage pour toit.

Le prix d’un nettoyage d’une toiture

Nettoyer une toiture nécessite un certain savoir-faire. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est important de savoir choisir les produits adaptés à votre toiture. Pour ne pas tomber sur les produits qui peuvent abimer les tuiles, on vous recommande de confier le projet à un professionnel. Cependant, il est important de tenir compte de votre budget. Vous n’êtes pas obligé de vous ruiner pour obtenir une prestation de qualité.

Le prix d’un nettoyage d’une toiture dépend de la surface de votre toit. Vous devez également tenir compte du type de votre toiture. Le professionnel fixera le prix de votre nettoyage également en fonction de l’état actuel de la toiture et surtout des produits à utiliser. Si vous souhaitez profiter d’un résultat de qualité, on vous propose de demander un devis qui comporte l’utilisation d’un traitement performant. Si vous optez pour un nettoyage simple sans toiture, sachez que cette option vous coûtera entre 8 à 15 euros le m². Par contre, pour un nettoyage complet avec traitement hydrofuge, il faut prévoir entre 15 à 25 euros le m². Si vous avez besoin de nettoyer votre gouttière, vous devez également le préciser à votre expert. Ce projet coûte moins élevé que le prix de nettoyage d’une toiture.

post

comment calculer des marche d’escalier

Les escaliers sont une composante importante de notre maison, et il est nécessaire de bien faire le choix de votre modèle d’escalier, afin que celui-ci réponde bien à vos besoins spécifiques. En outre, les marches sont une partie importante de votre escalier, dans la mesure où elles ont un impact important sur différents paramètres comme le cout total.

Les différents types d’escalier

Actuellement, nous avons la possibilité de choisir parmi plusieurs types d’escaliers qui ont chacun leur spécificité, et qui viennent répondre à un besoin en particulier. C’est une aubaine qu’on ait le choix, parce qu’il y a de nombreuses manières dont un escalier peut venir répondre aux nécessités d’un domicile précis. Par exemple, les maisons avec une superficie peu importante ne peuvent pas se permettre d’accueillir de larges escaliers, et ceux de type hélicoïdal sont ceux qui conviennent le mieux dans ce cas précis.

À l’opposé, dans les maisons où la surface n’est pas un problème, les petits escaliers seraient plus une gêne visuelle qu’autre chose, si bien que pour ceux-ci, on peut et on doit même faire l’utilisation d’un type d’escalier qui soit assez grand. Le choix pour les grandes maisons est varié, dont les escaliers droits, tournants, demi-tournants, en L, etc. Le tout est de vous tourner vers l’option qui fait ressortir au mieux l’aspect visuel de votre maison.

Le problème des marches d’un escalier

On n’y prête pas vraiment d’attention, mais les marches d’un escalier jouent un rôle crucial pour celui-ci, que ce soit pour sa praticabilité quotidienne qu’au moment de sa conception même. En outre, on peut mentionner l’aspect esthétique. Il vous est possible de choisir parmi différents styles de marches, et aussi d’utiliser un des nombreux matériaux qu’on peut trouver sur le marché pour lui donner le meilleur rendu visuel possible. Il y a aussi un aspect plus important, dont la structure lui-même de l’escalier.

Suivant que celui-ci soit en colimaçon, droit ou en L, la fabrication des escaliers ne se fait pas de la même manière. En outre, il y a des paramètres comme les pentes, la taille des marches elles-mêmes, la présence ou non de palier, l’aspect des marches présente à l’endroit où l’escalier tourne, etc. Selon le type de marches que vous décidez de mettre en place chez vous, vous pourrez entre autres bénéficier d’un confort plus ou moins important.

Faire le calcul pour vos marches d’escalier

Le calcul des dimensions des marches de votre escalier est donc une étape nécessaire pour bien évaluer la taille de celles-ci, mais aussi pour concevoir les différents aspects de votre escalier lui-même. Afin de connaitre les bonnes dimensions pour vos marches, vous devez vous baser sur le type d’escaliers, car celui-ci vient influer sur la pente.

Pour les grands escaliers, la pente pourra être douce, soit de 35° à 45°. Pour ce qui est des escaliers à colimaçon, cela peut aller jusqu’à 60°. Les dimensions moyennes pour une marche sont une hauteur de 17 à 20 cm contre un giron ou largeur de 25 cm environ, et il faudra faire les optimisations en fonction de votre type d’escaliers.

post

Chauffage : pourquoi les Français ont-ils toujours froid ?

L’hiver sonne à votre porte, il est donc grand temps d’activer le chauffage pour vivre en toute sérénité la saison hivernale. Pourtant, même avec un chauffage allumé au fond, beaucoup de Français se plaignent d’avoir toujours froid. Quelle peut être la cause d’un tel fait ?

Zoom sur les chiffres

En regardant de près les statistiques, jusqu’à plus de 50 % des Français affirment avoir toujours froid même si leurs chauffages sont allumés en hiver. Ce fait s’accentue surtout sur les personnes âgées entre 18 à 35 ans. Pour remédier à une baisse de température qui peut chuter jusqu’à 0 °C (voir même à un niveau plus bas), 64 % des personnes optent pour un habillement plus chaud tandis que 22 % de la population française choisit d’augmenter la température du thermostat de leur chauffage ce qui engage une hausse de consommation. Pourtant, un tel réflexe conduit à ne pas montrer plus d’intérêt sur l’isolation du logement sachant qu’issus d’une enquête récente, seulement 11 % des personnes interrogées affirment avoir bloqué l’entrée d’air froid dans leurs résidences. Il est bon de préciser que si tant de personnes n’arrivent pas à ressentir un confort thermique chez eux, c’est en grande partie à cause de l’isolation inappropriée de leur maison. Un logement mal isolé a besoin d’un chauffage aussi performant que puissant et c’est un fait dont beaucoup ignorent. De ce fait, avant de se plaindre du grand froid d’hiver, il serait convenable de voir d’un peu plus près l’isolation de sa maison et en prendre soin en cas de besoin.

Chaque solution pour chaque problème

En général, 30 % de perte de chaleur se fait depuis le toit de la maison et jusqu’à 15 % de déperdition d’énergie sont visibles depuis les fenêtres. Pourtant, beaucoup de Français font fausse route et croient que la plus importante perte d’énergie se fasse sur les fenêtres. Il y a aussi 20 à 25 % de chaleur qui s’échappe depuis les murs d’un logement. De ce fait, une bonne isolation de votre résidence est la meilleure solution pour combattre le froid, avant l’installation d’un chauffage.

Se plaindre d’avoir tout le temps froid ne résout en aucun cas l’état de froideur des Français. La solution la plus radicale à ce problème est d’entreprendre des travaux de rénovation dans les logements, surtout côté isolation. Certes, une telle rénovation peut coûter une petite fortune, mais il ne faut pas regarder sur les dépenses si on veut conserver notre confort de tous les jours. À savoir que les travaux pour la rénovation de l’isolation d’une maison peuvent coûteux, en moyenne, 3 000 €. 59 % des Français accordent plus de 1 000 € pour une telle innovation alors que les personnes plus âgées sont susceptibles d’avoir un budget qui peut aller jusqu’à plus de 4 000 € pour une telle rénovation. Le budget n’est donc pas un problème, mais c’est plutôt le manque d’information qui freine l’engagement de beaucoup de gens. En effet, jusqu’à 58 % des Français néglige les aides apportés par l’état pour ce type de rénovation.

post

isolation mur exterieur

Vous envisager d’isoler votre mur extérieur pour effacer toute perte de chaleur durant l’hiver et avoir de l’air frais en été ? Nous ne pouvons que vous encourager dans votre quête, car cela est une sage décision. Vous pourriez même vous référer à cet article pour voir la méthode que vous voulez adopter.

L’isolation par crépi isolant

Cette méthode insiste sur le fait que votre mur extérieur sera en même temps recouvert d’isolant et de crépi. Vous pourriez avoir la certitude que cette technique vous garantira d’importants avantages tout en étant facile à réaliser. Vous pourriez par exemple appliquer cette méthode sur une fondation élargie tout en installant les fenêtres en avance. De plus, le crépi isolant est un matériau léger et peu coûteux. Effectivement, un budget aux alentours de 115 euros par m² devrait vous suffire pour obtenir une maison bien isoler avec une parfaite finition.

L’isolation avec des plaquettes de parement

Avant un budget de 150 euros par m², c’est sûr que vous aurez un mur extérieur parfaitement isolé avec des plaquettes de parement. Faciles à installer, cette isolation vous offrira le même rendu que sur les briques sans pour autant réaliser une fondation de support. Avec les plaquettes de parement, vous aurez un mur extérieur parfaitement isolé sans perdre son air traditionnel.

L’isolation par bardages en bois

En plus d’être un isolant performant, le bardage en bois donne aussi une image naturelle au mur extérieur. Pour cela, vous n’aurez qu’à poser des panneaux isolants sur le mur et fixer le bardage au niveau de la façade. C’est de cette manière que vous empêcherez l’humidité d’entrer à l’intérieur de la maison. Sachez que cette procédure est facile à réaliser tout en étant moins chère. Effectivement, la pose de bardages en bois est aux alentours de 100 euros par m².

L’isolation avec une nouvelle façade en briques

Sachez que certains types de briques sont des isolants par excellence. Vous n’aurez même pas à construire une fondation additionnelle si vous optez pour la mise en place d’une nouvelle façade en briques. Vous n’aurez qu’à démolir l’ancienne façade afin que vous puissiez ériger la nouvelle et assurer l’isolation par l’extérieur de votre habitation. Vous pourriez avoir la certitude que vous ne serez pas exposé à l’apparition de ponts thermiques en optant pour cette méthode. De plus, le coût des travaux commencer à partir de 150 euros par m².

L’isolation avec des panneaux de façade en aluminium ou des panneaux de façade synthétiques

Les panneaux de façade en aluminium ainsi que les synthétiques sont performants et faciles à installer. Plus précisément, vous n’aurez qu’à appliquer les mêmes procédures de poses que les panneaux de façade en bois, peu importe leurs dimensions. Cette méthode d’isolation est généralement proposée sur un bâtiment rectangulaire. Pour cela, vous n’aurez qu’à préparer un budget de 110 euros par m².

post

Cheminée électrique : les avantages

Une cheminée électrique est la version améliorée de la cheminée traditionnelle. Autrement dit, c’est un équipement de chauffage au même titre qu’une vraie cheminée, mais sans les inconvénients qui s’y rapportent. Résultat : vous pouvez dire adieu aux corvées d’utilisation et d’entretien d’une véritable cheminée. De plus, cette cheminée électrique occupe aussi une fonction décorative. Elle habille très bien vos murs tout en vous permettant d’accéder à un niveau optimal de confort. Mais ce n’est pas tout, cet appareil dispose de bien tant d’autres avantages. Si vous voulez savoir lesquels, lisez cet article.

Une cheminée électrique : une cheminée ou un chauffage électrique ?

En fait, la cheminée électrique combine les bienfaits d’une vraie cheminée à ceux d’un radiateur électrique. Elle produit de la chaleur tel un chauffage électrique mais en même temps elle donne l’illusion d’être en face d’une vraie cheminée. Qui n’aime pas les cheminées ? Elles reflètent tout aussi bien le romantisme que la beauté. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des foyers prennent le risque de se chauffer avec un poêle à bois même en sachant la complexité de son entretien. Mais heureusement, ces corvées de bois et de fumées peuvent désormais être évitées grâce à une cheminée électrique. Facile d’usage, cette dernière nécessite juste un branchement électrique pour fonctionner. Niveau réglage, elle dispose déjà de boîtier de commande qu’il suffit de manipuler pour régler la température du chauffage.

Optez pour cette solution de chauffage sécurisante !

Comme vous le savez, une cheminée classique chauffe la pièce par combustion de bois. En clair, elle fait brûler du bois dans une chambre de combustion pour créer de la chaleur. Non seulement les flammes dues à cette combustion peuvent causer des brûlures et au pire un incendie. Mais en plus, les fumées qu’elle génère sont néfastes pour la santé. Ça tombe bien, avec une cheminée électrique, tous ses risques sont écartés. Étant un appareil électrique, elle ne présente aucun danger pour vous et votre famille. Qui plus est, elle est déjà équipée de ce qu’on appelle une « thermosécurité » qui protège votre installation contre tous les risques de surchauffe.

La cheminée électrique : un bel objet de décoration

L’autre avantage incontournable d’une cheminée électrique est son aspect décoratif. En effet, elle existe en différents modèles et coloris. Elle peut être murale ou à poser sur le sol, rectangulaire ou ronde, de coloris blanc ou noir. Une multitude de choix, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Et la bonne nouvelle, c’est que peu importe le style de votre intérieur, elle pourra facilement s’y intégrer voire même y apportant sa touche personnelle.

post

nettoyer une facade noircie

Les taches noires sont sûrement les dernières choses que l’on souhaite voir sur sa façade. A l’apparence, cela nuit à l’esthétisme et au charme de la maison. Mais au final, ces taches noires peuvent aussi conduire à d’autres problèmes tels que les infiltrations d’eau et d’humidité. Tout cela pour dire qu’il est important de les éliminer et pour cela, un nettoyage régulier est nécessaire. Découvrez dans ce post tout ce qu’il faut faire pour nettoyer une façade noircie.

Quelles sont les causes d’une façade noircie ?

Une façade qui noircit est un phénomène que l’on peut observer fréquemment chez une maison, qu’elle soit nouvelle ou ancienne. Ses causes peuvent être nombreuses et variées, mais elles sont pour la plupart dues à des agressions extérieures. Les taches noires peuvent provenir de suie venant de la cheminée, des éléments apportés par les intempéries et d’autres choses encore. Elles peuvent s’incruster rapidement et si on tarde à les nettoyer, leur élimination peut être particulièrement difficile.

Comment nettoyer une façade noircie ?

Il existe différents moyens pour nettoyer une façade noircie. La méthode à utiliser va dépendre de plusieurs facteurs tels que le type de mur que l’on a, le degré d’incrustation des taches noires et leur cause. Dans la plupart des cas, le mieux serait de faire appel à un professionnel. Grâce à ses compétences et ses matériels, il sera en mesure de déterminer les actions efficaces à mener pour tout nettoyer rapidement. Si vous n’avez pas les moyens d’engager un spécialiste, il existe toujours quelques astuces qui peuvent vous aider à faire le nettoyage vous-même. Si vous souhaitez aller dans ce sens, voici toutes les choses que vous devez préparer :

  • Une combinaison de protection avec gants et lunettes
  • Un film plastique pour la protection des végétaux
  • Des cartons aplatis pour protéger les menuiseries
  • Les équipements nécessaires pour le nettoyage (produit nettoyant façade, pulvérisateur, karcher selon le cas).

Maintenant que vous avez tous les matériels en main, il ne vous reste plus qu’à passer à l’attaque. Voici les étapes à suivre pour cela :

  • Vous devez commencer par préparer le produit nettoyant : ce peut être un produit prêt à l’emploi ou un produit naturel et fait maison (cristaux de soude, vinaigre blanc, potasse…).
  • Procédez ensuite à l’application du produit nettoyant en vous servant d’un pulvérisateur ou d’autres matériels indiqués.
  • Une fois que c’est, il vous faut brosser la façade pour que le produit puisse bien s’infiltrer en profondeur.
  • Enfin, selon le produit que vous utilisez, il se peut que l’on vous demande d’attendre quelques temps avant de rincer à l’eau. Mais certains produits permettent aussi un rinçage immédiat. Selon le cas, un karcher peut être nécessaire.