isolation combles perdus

On ne cessera jamais de répéter : pour un confort optimal, mais aussi pour réduire la facture énergétique, il convient d’optimiser l’isolation de son habitation. Les travaux d’isolation doivent concerner tous les éléments de la maison : toiture, murs, sol, etc. Dans cet article, parlons de l’isolation de combles perdus.

Si vos comble sont accessibles

La technique de roulage est recommandée lorsque les combles sont accessibles. Cette technique consiste à étaler directement sur le plancher une laine souple en rouleaux. La laine en question doit être posée sur la totalité de la surface du plancher. Si la ventilation est réalisée par les rives basses du toit, veillez à ne pas obturer les entrées d’air.

Parlons maintenant de l’isolant à utiliser lors de cette technique d’isolation. Un isolant souple en rouleau avec une conductivité thermique classique de 0.040W/ (m.K) fera certainement l’affaire. Puisque la hauteur ne sera pas une contrainte lors de la réalisation de l’isolation, misez pour une épaisseur de 300 à 400 mm, soit R= 7.50 à 10m2.K/W, en fonction du niveau de performance globale que vous voulez pour votre projet.

Dans le cas où vos combles sont difficilement accessibles

Si vos combles sont non ou difficilement accessible, l’isolation par soufflage reste la meilleure solution. Que ce soit dans le cas d’une toiture neuve ou lors d’une rénovation, cette technique d’isolation est toujours envisageable lorsque le comble n’est pas facilement accessible. Elle présente l’avantage d’être rapide à mettre en place. A utiliser ou plus exactement à souffler directement sur le plancher du comble : la laine en flocons, c’est-à-dire en vrac. Un calfeutrage parfait de l’ensemble des combles, tel est le premier avantage du soufflage dans le cas d’une charpente en W. D’ailleurs, vous aurez la garantie d’une excellente isolation thermique et phonique. Bien entendu, le soufflage est réalisé de manière mécanique, à l’aide d’un appareil spécifique. Avant l’opération, les boîtiers électriques et boîtes de dérivation doivent être marqués par un marquage spécial sur la charpente. Et retenez que le groupe de ventilation ne doit pas se trouver dans le volume qui recevra l’isolant.

Pour une isolation efficace, l’isolant doit être soufflé dans les moindres recoins à plus de 320 mm d’épaisseur. Dans ce même registre, l’indice de résistance thermique de l’isolant utilisé doit être supérieur ou égal à 7. D’ailleurs, nous vous conseillons de vérifier la classe de tassement de l’isolant de votre choix. N’oubliez pas que certains isolants se tassent rapidement par rapport aux autres.

Isolation de combles perdus : les aides dont vous pouvez bénéficier

Retenez que sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier de différentes aides financières lors de l’isolation de vos combles perdus. Parmi ces aides figurent le crédit d’impôt, la prime énergie, les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat pour l’isolation des combles perdus ainsi que les primes des conseils régionaux. Pour le crédit d’impôt, vous devez par exemple confier les travaux d’isolation à une entreprise. D’ailleurs, l’isolant à utiliser doit avoir un indice de résistance thermique minimale R=7 m2.K/W. Pour alléger votre facture, n’hésitez pas alors à vous renseigner avant de procéder à quoi que ce soit.

combien coute un demoussage toiture

L’apparition de mousse est toujours un mauvais signe pour une toiture, peu importe sa quantité. C’est pour cela que vous devriez agir rapidement et efficacement si vous ne tenez à garder la toiture la maison en bon état. Pour mieux vous aider, nous avons décidé de nous intéresser un peu plus au prix d’un démoussage de toiture.

Optez pour l’option qui vous conviendra

Pour commencer, nous préférons vous avertir que deux options vous seront offertes pour demousser une toiture. Effectivement, vous pourriez réaliser les travaux tout seul ou demander directement l’intervention d’un professionnel en la matière. Chaque option possède ses avantages, mais c’est vous qui déciderez de ce que vous voulez faire.

Le démoussage sans artisan

Certes, le fait de ne pas faire appel à un professionnel pour demousser la toiture vous évitera de payer la main d’œuvre. Par contre, cela implique que vous devriez acheter les produits que vous utiliserez. Il vous est aussi recommandé de louer les matériels à utiliser vu que ce genre de travaux ne se fait qu’une fois par an. Généralement, vous devriez préparer un budget à plus de 1100 euros si vous voulez avoir du produit et du matériel de qualité supérieure. Soyez sûre qu’un investissement pareil garantira la durée de vie de votre toiture. À noter que la location de matériels avec l’achat d’un produit de 25 litres peut vous coûter seulement 250 euros et quelques.

Le demoussage par un professionnel

Sachez que le coût de demoussage de toiture par un professionnel se calcule par m². Du coup, vous devriez prendre en compte la surface de votre toit ainsi que les tuiles que vous posséderez. En outre, vous serez aussi amené à déterminer la hauteur du toit ainsi que les nombres de pentes qu’il possède. Notez bien que l’artisan doit prendre des risques pour nettoyer correctement votre toiture. Pour vous rassurer, notez bien que le fait de faire appel à un professionnel ne vous coûtera qu’entre 8 et 20 euros par m² en moyenne. Il ne vous suffira qu’à déterminer si vous désirez une intervention préventive ou curative. Soyez certain qu’un artisan qualifié qui respecte son travail vous proposera un prix selon les conditions de travail. Mis à part cela, nous préférons vous informer qu’un demoussage suivi par un traitement hydrofuge

variera entre 16 et 35 euros par m². Cela est dû au fait que le temps requis pour ce type de travaux peut s’avérer plus long. De plus, l’anti-mousse pour le traitement n’est pas gratuit. N’oubliez pas qu’une telle intervention peut se faire avec d’autres travaux de rénovation de la maison.

Pour conclure, vous savez désormais que le demoussage d’une toiture peut être plus coûteux contrairement à ce que vous pourriez imaginer. Du coup, ne vous laisser pas arnaquer par ceux qui se disent professionnels dans le secteur et qui vous proposent des prestations à un prix vraiment bas.

comment nettoyer toiture mousse

Le nettoyage toiture est un travail indispensable qu’il faut faire au moins une fois par an. Il permet d’enlever les mousses qui envahissent votre toiture tout en éliminant les traces noires causées par la suie ou la fumée du chauffage au bois. Mais comment nettoyer alors une toiture ? Découvrez les étapes du nettoyage toiture dans le développement de cet article.

Étape 1 : nettoyez la toiture

Afin d’enlever les saletés et les mousses tenaces sur une toiture, le nettoyage toiture à haute pression de type karcher est la méthode la plus simple et la plus pratique à adapter. Cependant, cette méthode est assez délicate si vous avez une toiture en tuiles. Le jet du Karcher peut facilement abîmer les tuiles. Ainsi, dans le cas où vous choisissez l’utilisation du Karcher, nous vous conseillons de laisser une bonne distance entre l’eau et les tuiles. Puis, il faut attaquer les tuiles de façon à ce que l’eau s’écoule vers le bas. Ultérieurement, pour faire disparaître la mousse de la toiture de manière efficace, nous vous recommandons le nettoyage à la brosse et à la javel. Il faut juste choisir un produit neutre et adapté à l’entretien de votre toiture, car la javel peut attaquer votre matériau de toiture. Elle peut aussi rendre les tuiles poreuses.

Étape 2 : appliquez des produits anti-mousses

Pour pouvoir garder la toiture propre et nette tout au long de l’année, il est indispensable d’appliquer un traitement anti-mousse sur la toiture. Celui-ci permet d’éviter l’apparition des mousses pendant un bon bout de temps. Ainsi, selon votre besoin, vous pouvez choisir entre deux types de produits anti-mousse notamment celui concentré et celui diluable à l’eau. Les produits prêts à l’emploi sont ceux qui se répandent sur la toiture via un pulvérisateur. Ils nécessitent la tombée de la pluie pour balayer naturellement et progressivement les mousses. Contrairement à ceux-ci, il existe également sur le marché des produits anti-mousses à action rapide. Ils permettent de se débarrasser des mousses, des lichens, … en un quart de minute seulement, par contre, ils requièrent un rinçage.

Étape 3 : appliquez des produits hydrofuges

Après le traitement anti-mousse, le traitement hydrofuge est recommandé. Il permet à votre toit de lutter contre l’humidité. Qui plus est, il garantit sa longévité tout en vous évitant un démoussage toiture régulier. En fonction de votre besoin, vous pouvez choisir entre deux types de solutions hydrofuges, notamment la solution en phase solvantée et la solution en phase aqueuse. Les produits hydrofuges à base de solvant sont ceux qui peuvent être appliqués sur d’anciens traitements. En revanche, ils sont déconseillés pour les supports alcalins, car ils peuvent être nocifs. Tandis que les produits à base d’eau sont ceux qui peuvent être utilisés sur un revêtement humide et sur un ciment frais. Bref, chaque produit hydrofuge a une caractéristique spécifique, de toute façon, elles s’appliquent sur la toiture en une ou plusieurs couches, selon le produit choisi, soit via une brosse, soit via une pulvérisation.

Le comparatif des prix de Nettoyage d’une toiture

Tout comme votre façade, votre toiture a également besoin d’entretien. Le fait de prendre soin de cet élément vous permet de profiter d’un large éventail d’atouts. En effet, si vous souhaitez profiter de la durée de vie de votre toiture, on vous recommande de l’entretenir de temps en temps. Outre sa longévité, le nettoyage de votre toiture vous permet de garder son aspect d’origine. Ainsi, vous augmentez la valeur de votre maison. Ce qui devrait vous plaire si vous souhaitez vivre dans une belle habitation, à la fois saine et confortable.

Pourquoi nettoyer votre toiture ?

Comme mentionné précédemment, le nettoyage de votre toiture vous permet de profiter d’un grand nombre d’atouts. En effet, cette étape s’avère être utile pour l’esthétique de votre maison. Si vous tenez à la robustesse de votre toiture, cette solution est faite pour vous. Son nettoyage vous permet de le protéger contre les saletés. Ce qui vous offre la possibilité de profiter d’une étanchéité et d’une isolation thermique impressionnante.

Si vous souhaitez bénéficier des avantages de votre projet, on vous recommande toujours de faire appel au service d’un professionnel. Avant de procéder à votre nettoyage toiture, on vous conseille également de vous renseigner sur les prix proposés par les professionnels. Cette solution vous permet de réaliser quelques comparaisons. Mais, si vous souhaitez réaliser des économies, vous pouvez réaliser vous-même le nettoyage de votre toiture. Dans ce cas, vous serez intéressé par le prix des produits de nettoyage pour toit.

Le prix d’un nettoyage d’une toiture

Nettoyer une toiture nécessite un certain savoir-faire. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est important de savoir choisir les produits adaptés à votre toiture. Pour ne pas tomber sur les produits qui peuvent abimer les tuiles, on vous recommande de confier le projet à un professionnel. Cependant, il est important de tenir compte de votre budget. Vous n’êtes pas obligé de vous ruiner pour obtenir une prestation de qualité.

Le prix d’un nettoyage d’une toiture dépend de la surface de votre toit. Vous devez également tenir compte du type de votre toiture. Le professionnel fixera le prix de votre nettoyage également en fonction de l’état actuel de la toiture et surtout des produits à utiliser. Si vous souhaitez profiter d’un résultat de qualité, on vous propose de demander un devis qui comporte l’utilisation d’un traitement performant. Si vous optez pour un nettoyage simple sans toiture, sachez que cette option vous coûtera entre 8 à 15 euros le m². Par contre, pour un nettoyage complet avec traitement hydrofuge, il faut prévoir entre 15 à 25 euros le m². Si vous avez besoin de nettoyer votre gouttière, vous devez également le préciser à votre expert. Ce projet coûte moins élevé que le prix de nettoyage d’une toiture.

pourquoi nettoyer sa toiture

La toiture d’une maison est d’une grande importance pour celle-ci, car notamment, elle protège les habitations de la maison en question contre les divers éléments de la nature comme le vent et la pluie. En raison de cela, la moindre des choses serait encore de se charger de bien nettoyer notre toit, ce qui est d’ailleurs pour notre propre bien.

Comment un toit peut se salir ?

Même s’il est placé en hauteur, votre toit n’est pas à l’abri des différentes saletés qui peuvent venir s’engorger partout. Les principaux éléments qui viennent salir le toit sont le vent et la pluie, qui amènent chacun des débris et détritus de différentes natures, comme de la poussière, des bouts de végétaux, etc. Mais ce ne sont là qu’une portion de ce qu’on doit craindre pour notre toiture. En outre, la mousse est l’une des plus grandes saletés auxquelles un toit peut faire face.

Celle-ci est apportée par la pluie et le vent sous forme de spores, et vient élire domicile sur votre toit pour s’y développer dans le cas où les conditions s’y prêtent. Pour que la mousse puisse se développer sur votre toit, il faut qu’il y fasse chaud, et donc que le soleil puisse y accéder facilement pendant une bonne partie de la journée. Il faut aussi que l’air soit relativement humide, ce qui fait que certaines parties de la France sont plus favorables au développement de la mousse que d’autres.

Les dangers de la mousse

La mousse de toiture s’accompagne de certains risques assez sérieux pour votre toiture, surtout dépendamment de la nature de cette dernière. En effet, suivant le type de toit, la mousse peut altérer la structure du matériau concerné, et le rendre plus fragile, et peut donc remettre en cause l’intégrité de votre toit tout entier. De plus, si on ne fait rien à temps pour ralentir le développement de votre mousse de toiture, celle-ci peut aller aussi loin que recouvrir l’ensemble de votre toit.

Même si les choses ne vont pas vers de tels extrêmes, la mousse sur un toit est peu esthétique, et peut donner un mauvais aspect général de votre maison auprès de vos visiteurs. Cela peut se voir de loin quand un toit est infesté par la mousse, et on pourrait déduire que l’entretien en général de la maison est vraiment délaissé si la mousse devient trop proéminente sur votre toit. Ainsi, il faut nettoyer votre toiture avant d’en arriver à de tels extrêmes.

Se défaire de la mousse

Rien ne vaut l’utilisation d’un seau d’eau et d’une brosse pour retirer doucement et efficacement la mousse d’un toit. Si les matériaux qui entrent dans sa composition sont assez solides, vous pourrez même aller plus vite en utilisant un tuyau d’arrosage de haute pression. Celui-ci ne convient toujours pas, notamment dans le cas où votre toiture est dans un matériau tel que l’argile (ce qui est le cas des tuiles).

Il est nécessaire d’utiliser des produits anti mousse dans votre processus, afin de retirer celle-ci autant que possible. Aussi, l’idéal est d’ajouter un produit dont le rôle serait de protéger votre toiture contre la mousse, une fois que le nettoyage aura été terminé. Cela contribuera à diminuer largement les tâches à faire au cours du prochain nettoyage de toiture.

Rénover un plafond en plâtre très abimé

Qu’il s’agisse de fissures ou de renflements, les plafonds peuvent être soumis à toute une série de problèmes. Aujourd’hui, la plupart des acheteurs veulent voir des plafonds en plâtre lisse ou, dans les maisons d’époque, des lattes et des plâtres d’origine ondulant naturellement. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet dans notre article.

Lire la suite