Est-il possible d’installer une cloture sans creuser

Une clôture est la barrière protectrice qui ferme et délimite votre terrain. Mais comme pour tout type de construction, ériger une clôture implique de prendre les mesures adéquates pour éviter qu’elle ne présente un danger pour les occupants de la maison. Parmi ces mesures, il y a les règles municipales à respecter, la configuration du terrain, les matériaux à utiliser, etc. En effet, choisir et construire une clôture de jardin est plus difficile qu’il n’y parait. Si vous ne savez pas comment procéder, suivez ce guide notamment si l’idée de creuser vous déplaît.

Les consignes d’usage

Comme relaté plus haut, la pose d’une clôture est soumise à des normes municipales. Pour les connaitre, veuillez vous renseigner auprès de votre commune. Mais en principe, tous particuliers désireux d’aménager une clôture doivent remettre une déclaration des travaux et/ou un permis de construire aux services municipaux. Autre point important, pour entretenir une bonne relation de voisinage, il faut aviser vos voisins de votre intention de fermer votre jardin et demander leur avis. Pour finir, tâchez de respecter la distance minimale autorisée à la limite du terrain et la hauteur de la clôture.

Préparez la pose des poteaux de la clôture

En règle générale, une clôture est formée de poteaux et de panneaux. Les poteaux servent de support de clôture, c’est pourquoi il est crucial de prêter attention à leur stabilité. Ils peuvent être fixés dans du béton ou dans des semelles métalliques. Dans le premier cas, il faut enterrer les poteaux dans le sol à la bonne hauteur pour mieux les stabiliser. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une tarière manuelle ou électrique pour éviter de creuser dans le sol. Ensuite, pensez à caler chaque poteau avec des cailloux avant de les fixer solidement au moyen de chevrons et de piquets. Puis il suffit de couler du béton et de laisser sécher.

Pour ce qui est du scellement des poteaux dans des semelles métalliques, vous avez le choix entre quatre types de semelles : semelle boulonnée, noyée, semelle de réparation et piquets métalliques. La semelle boulonnée est directement vissée sur une dalle en béton. La semelle noyée, quant à elle, comporte deux parties : l’une à sceller dans le béton et l’autre ne l’est pas. La semelle de réparation s’utilise pour remplacer une partie abimée du poteau. Et enfin, les piquets métalliques sont à planter directement dans le sol.

Installation des panneaux

Pour fixer efficacement les panneaux de la clôture, il serait plus judicieux d’utiliser des vis à bois galvanisé. Pour cela, percez des trous et vissez fortement les panneaux avec ces vis. Et veillez à ce que la pose de ces panneaux se fait de manière à ce qu’ils ferment définitivement la clôture. Par ailleurs, il importe aussi de vérifier systématiquement l’aplomb de chaque panneau à l’aide d’un niveau à bulle.