isolation thermique mur

Au cours de rénovation ou de construction, la mise en œuvre d’une isolation de maison est l’une des étapes primordiales pour l’amélioration du confort des occupants. Après la toiture qui est le premier identifiant qui fournisse jusqu’à 20 % de la déperdition thermique, les murs sont les deuxième à isoler en fonction de sa production de fuite énergétique qui vaut jusqu’à 16 %. Afin de réduire toute consommation d’énergie dans votre maison, isoler ses murs est une option à prendre en compte. Pour ce faire, voici quelques conseils et astuces pour isoler les murs de votre habitat.

Pourquoi procéder à l’isolation thermique des murs ?

Pour un maximum de confort, comme toute isolation de la maison, isoler les murs permet aussi de favoriser le bien-être des occupants durant les variations des températures précoces. Ainsi, afin d’isoler les murs, les ouvertures ainsi que la toiture, vous serez affranchis d’une dépense rationnelle au niveau de la consommation d’énergie pour un confort thermique ultime.

En outre, isoler ses murs permet aussi de limiter toute sorte d’humidité qui peut pénétrer dans votre intérieur. L’isolation thermique des murs sert à empêcher l’entrée des vapeurs d’eau dans la pièce tout en renforçant l’étanchéité des menuiseries. À part cela, qui dit isolation thermique de mur dit aussi à la participation d’isolation phonique de la maison. Ayant un double fonctionnalité, cette optique est une meilleure alliée au bien-être des occupants.

Isolation de mur : extérieur ou intérieur ?

En principe, deux options sont à prendre en considération pour isoler ses murs : isolation à l’extérieur et à l’intérieur de la maison. Concernant l’isolation extérieure du mur, cela doit être installé juste au cours de la construction ou de rénovation d’un habitat. En effet, pour pouvoir isoler vos murs extérieurs, il faut envelopper toute la façade avec un manteau isolant. Pourtant, avant de vous pencher sur ce travail, il est nécessaire de consulter préalablement toutes les règles d’urbanisme auprès de votre mairie. Par rapport à sa pose, cette optique exige une intervention des professionnels et coûte plus chère que celle de l’isolation intérieure.

Quant à l’isolation intérieure de mur, ceci ne nécessite pas forcément un travail de professionnel grâce à sa facilité d’installation, il vous suffit de suivre justement les consignes préétablies. Ainsi, cette optique offre deux modalités à a fois, d’une part l’isolation thermique et d’autre part l’isolation phonique. De plus, isoler son mur intérieur peut lutter contre les condensations sur toutes les parois présentes dans la pièce pour une parfaite étanchéité des équipements. Par contre, la mise en œuvre de cette optique peut réduire la surface de votre maison intérieure contrairement à l’isolation extérieure.